PACEA — De la Préhistoire à l'Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie.

PACEA — De la Préhistoire à l’Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie. UMR 5199, Université de Bordeaux, CNRS.


Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

notre labex

Rechercher




Accueil du site > Axes méthodologiques

Imagerie pluridimensionnelle

par Anne Delagnes, Christine Couture, Frédéric Santos - publié le , mis à jour le

Responsables : Hélène Coqueugniot et Hugues Plisson

Avec l’essor des technologies numériques, l’imagerie scientifique a changé de dimension : il ne s’agit plus seulement d’enregistrer plus ou moins "fidèlement" des formes observées directement ou indirectement, mais de les visualiser au travers de nouvelles restitutions qui s’affranchissent des limites de l’observation classique. Toutes les échelles, de la microscopie à la géomorphologie, et tous les matériaux propres à l’archéologie sont concernés par l’imagerie 2D et 3D surfacique et volumique.

Microarchitecture osseuse comparée de Vertébrés

L’application des méthodologies de l’imagerie numérique a déjà été mise à profit avec succès dans certains domaines de l’anthropologie biologique au cours du contrat quinquennal 2011-2015. Des développements originaux, ouvrant vers de nouvelles potentialités analytiques, ont donné lieu à des dépôts de logiciel et de brevet. Dans le cadre de ce nouveau projet d’unité, l’application de l’imagerie pluri-dimensionnelle, initiée dans plusieurs domaines, sera étendue à l’ensemble des matériaux et structures relevant des autres domaines de compétence de PACEA (cultures, environnement) et en renforcera ainsi les capacités.

Ce projet s’appuie à la fois sur un environnement technologique hautement performant (instrumentation analytique de pointe, notamment en microscopie et microtomodensitométrie) et sur des collaborations étroites avec les membres de l’UMS Archéovision et du LaBRI (Laboratoire Bordelais de Recherche Informatique), qui possèdent un haut niveau d’expertise en imagerie numérique.

Comparaison de pétroglyphes réalisés à la pierre et au métal.
Site de Shalobolino, Russie.