PACEA — De la Préhistoire à l'Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie.

PACEA — De la Préhistoire à l’Actuel : Culture, Environnement et Anthropologie. UMR 5199, Université de Bordeaux, CNRS.


Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

notre labex

Rechercher




Accueil du site > Axes méthodologiques

Sédiments et caractérisation des archéomatériaux

par Alain Queffelec - publié le , mis à jour le

Responsables : Francesco d’Errico et Alain Queffelec

Si les grandes questions scientifiques auxquelles s’intéressent les recherches menées au sein de notre unité n’ont pas fondamentalement changées au cours de la dernière décennie, les méthodes et les outils analytiques nécessaires pour répondre à ces questions ont, eux, constamment évolué. Cette évolution répond d’une part aux avancées technologiques majeures qui ont vu le jour au cours de la dernière décennie et d’autre part au fait que ces avancées ont été rapidement intégrées par la communauté scientifique travaillant dans nos thématiques. Cela a produit de nouveaux standards auxquels il faut se conformer si nous voulons mettre en valeur nos résultats.

Faire face à ces exigences nécessite un état de veille permanent. La pertinence de nouvelles méthodes d’analyse doit être évaluée, de nouveaux équipements testés, des collaborations avec des laboratoires publics et privés établies, des demandes de financement permettant l’achat de certaines machines discutées et rédigées.

Notre formation s’est engagée très tôt dans cette logique en créant, dans le quinquennal précédent, des ateliers méthodologiques qui ont répondu à ces impératifs. Chose encore plus importante, elle s’est donné les moyens de ses ambitions en se dotant d’équipements performants (granulomètre laser, spectromètre Raman, spectromètre de fluorescence X, spectrophotomètre, spectromètre infrarouge, microscope confocal-interféromètre) et de personnel qui lui permettent d’aborder à une nouvelle échelle l’analyse des sédiments et la caractérisation des archéomatériaux. De nombreuses publications témoignent de la vitesse à laquelle ces outils ont été intégrés dans nos pratiques de recherche.

Afficher un axe méthodologique dédié à l’étude des sédiments et à la caractérisation des archéomatériaux répond à la volonté de franchir une nouvelle étape dans ce processus. Il s’agit à la fois d’améliorer nos compétences dans certains domaines, de créer de nouveaux outils, d’élargir l’application des moyens d’analyse à notre disposition à l’ensemble des recherches effectuées dans l’UMR, de consolider certains champs d’analyse et d’en investir de nouveaux, de promouvoir la formation de masters, doctorants et post-doctorants à l’utilisation de nouveaux équipements et à l’analyse critique des résultats.